Welcome on the wonderful world of The poil à gratter online.

Beh ouais... Patience quoi !
Beh ouais... Patience quoi !

A nos chers lecteurs de Ouest-France

 

 

Aujourd'hui,

me réveillant pour la troisième fois, les valises de François Fillon sous les yeux (surtout en ce moment, imaginez un peu..) comme chaque samedi matin, je décidai enfin de sortir de mon lit. Après avoir descendu les deux escaliers qui séparent ma chambre de la cuisine d'une manière, je le reconnais, assez nonchalante et laborieuse à la fois. J'arrive péniblement à mettre un bol de lait dans le micro-ondes, et en attendant, je m'affale sur mon canapé comme tout adolescent de 17 ans conscient des vicissitudes invivables qu'engendrent cette période ou d'un jour au lendemain, on peut se retrouver un peu plus vieux, un peu moins con, découvrant jour après jour une pilosité assez accrue dans des endroits pas possibles..

 

Bref, j'ouvre mon quotidien préféré : Ouest-France.

 

A ma grande surprise, ma tête est affichée en page saint-loise. Il est vrai que cet article n'était pas censé paraître aussi tôt, et que nous ne nous y étions pas préparés. Une autre vicissitude celle là, et autant dire au passage qu'il ne s'agit pas de poil étant donné le teint assez féminin de mon visage et mes lèvres d'un rouge à m'appeler Simone. Ma virilité, il est vrai, en prit un coup.

 

Nous sommes, chers nouveaux lecteurs, en pleine période de construction de ce projet, sachez qu'en parallèle de cette préparation, nous posterons des articles, chroniques, et différentes humeurs. J'ai appris hier l'arrivée dans nos rangs de deux nouveaux adolescents dont le talent est aussi brillant que mes lèvres sont rouges. Au menu de ce week-end devraient être postés plusieurs articles.

 

Pour ma part, je vous concocte un petit plat historique, ''L'apparition de la société de loisir", avec en entrée sa démocratisation, en plat principal son rapport avec le travail, et en dessert, le rapport de l'individu avec son corps, qui marquera l'avènement du sport, dépassant dorénavant le cadre du simple jeu.

 

Mes trois amis projettent également de poster des sujets à leur goût, le temps que mon bol finisse de chauffer puisque je l'avais oublié en lisant l'article, autre caractéristique propre à l'adolescence, et en finissant ma cracotte, je vous promets que ceux-ci seront croustillants.



Conscient également de l'inquiétude d'une éventuelle concurrence qu'éprouve Ouest-France vis-à-vis de ce journal en net montant, ce pourquoi ils ont essayé de nous prendre au dépourvu, ces lâches vide de tout fair-play journalistique, nous vous proposons, puisqu'il faut réagir sur le moment dans cette véritable guerre communication, de vous abonner à notre site.



Ci-joint un cadre, remplissez-le nous sauvegarderons votre adresse mail et nous vous tiendrons au courant à chaque nouvel article paru, ou chaque nouveauté. Ne vous inquiétez pas, nous ne serons pas aussi envahissants que Pierre Dubreuil de France Télécom, qui vous appelle tous les midis entre votre purée jambon et votre activia vanille, et vous serez toujours en mesure de evous désabonnez par ce même mail si vous nous trouvez trop nuls. N'hésitez surtout pas également à nous poser toutes les questions qui peuvent vous passer par la tête.



Gros bisous, on se recapte d'ici la fin du week-end.

 

Vive le P.D, vive Ouest-France



Simon(e)

S'abonner au Poussin Déchaîné

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

La gazette satirique qui s'attire des amis..ou pas !

Le Poussin Déchaîné : Le retour du come-back II

Bonjour à tous! Après quelques éclosions prématurés, le poussin est bel et bien sur pattes et sa plume finalement prête à l'emploi.

On revient avec une bande déjantée hétérogène comme jamais!

 

Dans la Team, il y a Yohan, terminale L, fana de culture en tout genre et infiniment intéressé par l'actualité & la société aura son espace sur ce site. Ses convictions humanistes de centre droit, et finalement, assez progressistes, contrasteront assurément avec le point de vue de notre autre expert en terme d'évolution des moeurs et de questions de société, Al Gé, qui rejoindra bientôt nos rangs.

 

Mais sa plume, ne se réduira pas à une simple analyse politique. Sa culture en terme d'économie n'en est pas moindre, et elle se posera comme une alternative, libre, aux piges ultra-libéraliste de notre expert en la matière.

 

Un ou deux jeunes sont également attendus à nos côtés, se rapprochant plus des convictions de la nouvelle majorité présidentielle.

 

Un beau bordel tout ça, non?

 

Alors pour réguler les tensions, Simon est là pour se placer en éternel électron libre. Se réclamant tant de l'héritage de Pierre Mendès France que de Valéry Giscard d'Estaing. Mangeant souvent à la même table que Yohan au niveau des opinions, ils pencheront tantôt d'un côté, tantôt de l'autre.

 

 

En bref, nos piges doivent représenter une critique hétérogène libre, capable d'adhérer si l'action va dans le bon sens et de la refuser si elle va, au contraire, dans le mauvais sens. Chacun sera libre d'organiser son espace sur ce site comme il le souhaite, postant des articles sur des thèmes de société, appuyant différentes théories, commentant des sujets d'actualité..

 

Nous sommes également sur Twitter. Le compte principal est @PoussinDechaine (observable à tout moment sur la gauche du site. Le meilleur côté?) . Il relie nos différents compte persos en retweetant leurs tweets. Ceux-ci sont disponibles sur ce site, dans l'espace perso de chacun de nos jeunes.

 

En Espérant que vous vous amuserez bien, je finirai cet article plus tard en le remodelant mieux, car il est tard et j'ai ma philo à faire. Oui, on a beaucoup de demande oui..

 

 

Bisouses

 

Le Cin-Pou

Le saviez-vous ?

Il était une fois des jeunes républicains fanatiques de la liberté d'expression

Coucou les amis, alors ça, c'est quand on était encore jeunes et bien naïfs, il y a 3 ans. On avait déjà la plume qui nous démangeait dans la main, mais on restait beaucoup trop gentils avec. Disons que depuis, Marianne a cessé de nous materner. Je vous suggère néanmoins d'aller y jeter un petit coup d'oeil. C'est toujours sympa de déterrer d'anciens projets, et il faut savoir que tout part de là, notre intérêt reste inchangé, notre vision des choses, un peu moins.. :-)

A très bientôt!

 

Sim

 

Jeter un coup d'oeil au vestige du site de l'Union de la Jeunesse Militante